Dans chaque personne, il existe 2 types d’énergie : l’énergie masculine, et l’énergie féminine. Ces deux énergies sont interdépendantes, malgré le fait que chez certaines personnes, voire la plupart, elles ne sont pas de quantité identique. C’est-à-dire, il est possible que chez une personne, l’énergie masculine est très dominante, alors que chez un autre sujet, il se pourrait que ce soit l’inverse. Toutefois, avec le rythme que la vie impose actuellement, on est tout le temps dans le rythme. Or, tous ces faits qui se rapportent à l’action et l’initiative sont reliés à l’énergie masculine. Et lorsque l’énergie féminine semble moins marquante, la balance entre ces deux énergies semble déséquilibrée. Comment faire donc pour se reconnecter à cette énergie féminine, aussi appelée le « féminin sacré » ? Voici les points essentiels.

Qu’est-ce que le féminin sacré ?

L’énergie masculine se base sur le « faire », c’est-à-dire les actions. L’énergie féminine par contre se base sur « l’être ». Le « faire » relate toutes les actions qu’on a l’habitude de réaliser au quotidien, et que les autres ont tendance à percevoir de nous. L’ « être » par contre incite sur le fait de travailler sur soi, sur son état d’être intérieur. Dans un concept oriental, cette énergie féminine est associée au Yin, alors que l’énergie masculine est associée au Yang. Et donc, pour qu’on puisse vivre en parfaite harmonie, il faut que ces 2 énergies soient en parfait équilibre. Donc, si on est déconnecté de l’une d’elles, ce déséquilibre va sûrement émettre des conséquences dans notre vie. Alors, pour retrouver cette énergie féminine, il est important de suivre un stage féminin sacré pour redresser la balance et s’imprégner de tous les bienfaits que cela procure.

La méditation pour se concentrer sur le travail sur soi

La méditation est l’une des méthodes à considérer pour se reconnecter à son féminin sacré. C’est une activité qui se concentre sur la connaissance de soi intérieurement. Pour cela, cette pratique se base sur la concentration, l’ouverture d’esprit et du cœur, et l’empathie envers soi-même afin de mieux se comprendre. La méditation est également propice pour l’introspection, elle nous aide à se focaliser sur nous-mêmes afin de savoir ce qui va bien, ce qui ne va pas bien, et ce qui manque chez nous. Grâce à cette inspection de notre intériorité, on pourra mieux déterminer les actions à entreprendre pour regagner l’énergie féminine qui nous manque pour être plus sensible à nos émotions, à la compassion, et au pardon.

Pratiquer des activités favorables pour un état de bien-être émotionnel

Pour se reconnecter à son féminin sacré, en plus de la méditation, il est également pratique de se lancer dans des activités qui incitent à la créativité, et qui peuvent stimuler certains de vos talents cachés. Les activités artistiques comme la danse, l’art ou la musique sont très conseillées dans cette quête. Elles vous permettent de mettre de côté vos soucis quotidiens, et vous fait découvrir une autre facette de vous-mêmes. Un état d’être qui vous fait plonger dans un état d’euphorie et de bien-être spirituel et mental, voire physique. Cependant, il faut que l’activité en question doive être appréciée, et non pas choisie contre sa propre volonté. Faites-en de même avec vos loisirs comme la cuisine ou le jardinage. Toutes ces activités vous permettant de découvrir un sentiment d’euphorie pourront vous aider à vous reconnecter à votre féminin sacré.

Pratiquer le yoga pour éveiller le féminin sacré

Enfin, le yoga est aussi une bonne méthode pour retrouver son énergie féminine. Ce qu’on peut dire c’est que c’est une pratique qui combine méditation et activité physique. La gestion de la respiration qu’implique cette discipline accroît davantage la concentration sur ce qu’on fait, sur ce qu’on ressent, et sur ce qu’on veut atteindre.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *