Avec la recrudescence des phénomènes de canicule, on parle beaucoup de la nécessité de s’hydrater, mais peu de recommandations sont faites sur les besoins alimentaires du corps. Quels sont les aliments à privilégier et ceux à éviter ? Ci-après des conseils diététiques pour affronter sereinement les périodes caniculaires.

Quoi manger en temps de canicule ?

En temps de forte chaleur, le corps humain dépense beaucoup d’eau dans la transpiration. Il faut donc privilégier les aliments riches en eau et en minéraux afin de le maintenir hydraté. Misez donc en priorité sur les cucurbitacées comme le concombre, la courgette, les aubergines, la tomate, les poivrons, la salade agrémentée si possible avec des légumes.

En dehors des légumes, les fruits les plus riches en eau sont sans aucun doute, la pastèque et le melon. Vous devez les consommer sans modération, d’autant plus qu’ils sont également riches en fructose.

En cas de canicule, une personne âgée devra aussi éviter certains aliments tels que les viandes grasses, la caféine etc.

Aliments à éviter

Oubliez les boissons alcoolisées, les diurétiques, la viande et les produits glacés. Les boissons alcoolisées accélèrent la déshydratation. De nombreuses personnes soutiennent une idée selon laquelle, la bière aurait des vertus hydratantes. C’est une théorie totalement fausse, bien au contraire, elle vous fait perdre plus d’eau que la quantité bue.

Il en est de même des boissons sucrées, et des diurétiques comme le café et le thé. Elles provoquent une élimination de l’eau dans l’organisme et donnent en réalité très soif. Cette règle n’est pas valable pour le thé vert ou le thé noir. Bien au contraire, les Asiatiques se servent de ces thés pour combattre la forte chaleur.

Pour ce qui est de la viande, sa consommation aussi se doit d’être limitée. Les protéines animales ont tendance à échauffer le corps humain qui essaie de compenser par le phénomène de la transpiration. À l’inverse, les protéines végétales comme les céréales, les légumineuses, les pâtes et le riz sont plus lentes et sollicitent moins le corps. Aujourd’hui, le barbecue semble être devenu une tradition d’été. Vous ferez mieux de remplacer la côte de bœuf par des œufs ou du poisson, si la chaleur se montre trop forte.

Enfin, les produits glacés sont à proscrire en raison de leur effet contre-productif. Ces produits provoquent une baisse de la température que le corps humain essaie de compenser.

Que boire donc quand il fait chaud ?

Encore une fois, l’eau constitue la meilleure boisson, quand il s’agit de s’hydrater. Vous devez la boire régulièrement. N’attendez pas d’avoir soif avant de la consommer. L’organisme humain travaille en permanence à régulariser votre température corporelle. Pour cela, elle dépense continuellement de l’eau. Vous ne ressentez la soif que lorsqu’il n’y a plus assez d’eau. La canicule aurait déjà eu le temps de causer quelques nuisances.

Pour info, vous pouvez vous référer à la fréquence et à la couleur de vos urines pour savoir si votre organisme est bien hydraté. La fréquence moyenne des urines pour un homme bien hydraté varie de 4 à 7 fois par jour. En deçà de ce seuil, vous ne buvez pas assez. Au-delà, cela signifie que vous avez dépassé la dose maximale. Vous pouvez aussi infuser des feuilles de verveine et de menthe en y ajoutant des rondelles de concombre comme aromatisants.

Quid du sel ?

L’évaporation de l’eau dans le corps humain, s’accompagne d’une perte de sodium, un élément indispensable à l’équilibre organique. Or, le sel est riche en sodium. Il permet donc de compenser cette perte. Mais c’est l’excès de sel qui peut s’avérer préjudiciable pour l’organisme. La consommation du sel se doit donc d’être moyenne. Elle doit être proportionnelle à votre quantité de transpiration.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *