L’escarre est une plaie qui se forme souvent sur le corps des personnes alitées, handicapées ou immobilisées des suites d’appui prolongé. Très fréquentes chez les personnes dont la mobilité est nulle ou très réduite, les escarres peuvent être évitées en ayant recours à un matelas spécifique : le matelas anti-escarres. Découvrez ici le rôle d’un matelas anti-escarres et pourquoi est-il recommandé de l’utiliser.

Qu’est-ce qu’un matelas anti-escarres ?

Une pression constante causée par un alitement prolongé peut provoquer un frottement ou un cisaillement chronique de la peau. C’est cette pression appliquée sur la peau qui conduit à un manque d’irrigation sanguine, abimant les tissus qui peuvent se nécroser. Les plaies qui en résultent sont les escarres, touchant en majorité les personnes handicapées en fauteuil roulant et celles alitées comme les personnes âgées. Ces plaies de lit peuvent rapidement gagner en profondeur et atteindre les os. Il est donc impératif d’employer des solutions préventives par l’utilisation d’un matelas anti-escarres.

Le matelas anti-escarres est un support spécial permettant à une personne alitée de le rester, tout en augmentant les zones de pression ou plutôt en offrant une meilleure répartition de la masse corporelle. L’objectif est d’éviter qu’il y ait des pressions très importantes de manière prolongée sur un même endroit précis du corps.

Les matelas anti-escarres sont constitués de petits sacs gonflables afin de répartir confortablement et convenablement les pressions. Généralement composés de cellules d’air, on en rencontre aussi formés à base d’eau ou en mousse. Ces matelas sont dotés d’un compresseur pour contrôler la répartition de la pression et du poids en fonction des besoins du dormeur.

Quand utiliser un matelas anti-escarres ?

Lorsqu’une personne passe de nombreuses heures dans la même position, il faut penser à lui acheter un matelas anti-escarres. Cette personne peut avoir besoin de ce produit, car, par nécessité, elle passe la majeure partie de la journée dans un lit. La solution de matelas anti-escarres a été pensée pour permettre à cette catégorie de personne de dormir sainement et d’éviter les ulcères dus à la pression d’un matelas ordinaire. Cette variante de matelas est donc spécialement conçue comme alternative à ces ulcères de décubitus, par la prévention des pressions sur ses utilisateurs.

Le matelas anti-escarres ne soigne donc pas à priori. Il s’agit d’un accessoire de prévention qui permet d’éviter la survenance de toute lésion cutanée. Cependant, en tenant compte du niveau de gravité d’une escarre déjà existante, il est possible de trouver des matelas qui auront un effet très bénéfique pour contenir la lésion.

Les différents types de matelas anti-escarres

Les avantages de l’utilisation d’un matelas anti-escarres dépendent du type choisi, même si globalement l’objectif est de prévenir l’apparition et le développement des escarres, un problème de santé majeur.

Pour prévenir les escarres : le matelas anti-escarres statique

C’est un type de matelas qui se déforme pour s’adapter aux mouvements, à la morphologie et au poids du patient alité. Ainsi, les pressions sont mieux réparties et, à chaque fois qu’il y a changement de position, il est possible de changer d’appui et donc de zone de pression. Ce type de matelas anti-escarre statique a pour avantage de prévenir l’escarre, avant donc qu’elle n’apparaisse.

Pour limiter le développement des escarres : le matelas anti-escarres dynamique

Ce type de matelas est équipé d’une motorisation bien silencieuse qui intègre de l’air continuellement. Il permet de combattre réellement une escarre déjà existante en l’empêchant de se développer. Le matelas anti-escarres dynamique à air continu ou à air pulsé s’adapte parfaitement aux mouvements de la personne alitée. Chacun des éléments du matelas se gonfle et se dégonfle pour que les points de pression changent régulièrement. Ce n’est plus alors indispensable de bouger la personne alitée, car le changement de position s’effectue automatiquement et en quelques dizaines de minutes.

Comment choisir un matelas anti-escarres ?

Pour choisir le bon matelas anti-escarre, c’est la méthode d’évaluation de la condition physique d’une personne selon l’échelle de Norton qui est utilisée. Elle permet en effet d’analyser les facteurs de risque d’escarre en fonction de l’activité quotidienne, la condition physique, l’état mental, la mobilité et l’incontinence de la personne. De plus, ce choix sera associé aux changements de positions dans le lit pour soulager les points d’appui ainsi qu’à une alimentation adaptée et un maintien de l’hygiène cutanée pour éviter la macération.

Les différentes classes de matelas anti-escarres sont déclinées selon le degré de risque évalué et peuvent être en mousse, à mémoire de forme ou à air. On distingue les :

  • Matelas de classe I
  • Matelas de classe II
  • Matelas de classe III

Si le risque de développer une escarre est faible ou moyen, un matelas en mousse de classe I peut convenir tandis que pour un risque élevé, un matelas de classe II sera parfait. Pour une personne qui ne se lève pas beaucoup, un matelas à air de classe III lui convient. Enfin, lorsqu’ils sont prescrits par un médecin, les matelas anti-escarres peuvent bénéficier d’une prise en charge financière.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *