Lorsqu’un arrêt involontaire de la respiration se présente pendant la nuit, on peut dire que la personne souffre de l’apnée. Cette maladie perturbe la respiration et engendre d’autres soucis de santé. Elle survient généralement chez les hommes, les personnes âgées et les personnes en surpoids. Nombreux signes permettent de détecter la présence de ce trouble chez un individu. Il n’est pas vraiment guérissable, mais il y a des solutions pour en réduire les symptômes.

 

Les causes de l’apnée du sommeil

Chez les personnes âgées, cette maladie est souvent provoquée par un relâchement des muscles de la gorge et de la langue. C’est la cause principale du blocage de passage de l’air pendant la respiration. Aussi, la personne a du mal à respirer puisque l’air ne circule pas. La présence de beaucoup de graisse dans le cou est également l’une des causes de l’apnée du sommeil. C’est pourquoi les personnes en surpoids sont plus sujettes à la maladie. On risque d’attraper la maladie si on a un souci au niveau du fonctionnement du cerveau. Dans ce cas, le cerveau n’arrive plus à envoyer l’ordre de respirer aux appareils respiratoires. Ce dernier est plus présent chez les individus qui ont une maladie grave comme l’insuffisance cardiaque, méningite, maladie neurologique… La consommation excessive de somnifères et d’alcool peut également provoquer l’apnée.

 

Les signes de l’apnée du sommeil

Parfois, il est difficile de savoir si on est atteint par la maladie ou pas. Toutefois, connaître sa présence est très important afin de pouvoir le traiter. En effet, si elle n’est pas traitée à temps, elle risque de durer et peut provoquer d’autres troubles graves. Pour la reconnaître voici le signe d’une apnée du sommeil :

 

  • Beaucoup de ronflements sonores
  • Une somnolence et endormissements incontrôlés pendant la journée
  • Une grosse fatigue au matin dès le réveil, et même pendant la journée
  • Un mot de tête important au réveil
  • Un sentiment de dépression ou irritabilité
  • Un trouble de la mémoire
  • Une sensation d’étouffement ou de suffocation durant nuit.
  • Une baisse de performance

 

Comment guérir l’apnée du sommeil

 

Malgré le fait qu’elle peut provoquer des micro-réveils perturbant le sommeil, la maladie passe souvent inaperçue. Les personnes qui en souffrent ne le savent donc forcément pas. Elles ne réalisent pas qu’elles font des arrêts momentanés de la respiration pendant la nuit.

Mais lorsqu’on est sûr d’en être atteint, il est indispensable de la traiter. D’une manière générale, il n’y a pas de traitement médicamenteux qui permet d’éliminer définitivement le trouble. Toutefois, il existe plusieurs traitements qui visent à réduire considérablement les causes. Ces traitements peuvent être des corticoïdes par voie nasale, un médicament antireflux, des stimulants…

 

Votre médecin pourrait également vous prescrire le PPC ou traitement par ventilation à pression positive continue. Ce traitement permet d’améliorer la mémoire du malade et la pression artérielle en cas d’hypertension. L’usage d’un appareil buccal peut également être recommandé. C’est un appareil qui sert à maintenir la mâchoire et la langue pour de faciliter le passage de l’air et améliorer la respiration.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *