Trop souvent, cannabis et cannabidiol sont confondus. Pourtant, même s’ ils ont la même origine, ils sont bien différents. Le premier, surnommé THC, est la drogue pure et dure dont la consommation est interdite en France.

Mais le second, le CDB, est une particule de la plante qui a des effets bénéfiques sur la santé. Son utilisation entre dans un cadre médical et ne provoque pas de trouble, contrairement au THC.

Le CBD apaise de nombreuses douleurs physiques et morales sans qu’il n’y ait d’effet secondaire notable. Mais est-ce vraiment considéré comme un médicament ? Qu’en pense la science ?

Est-ce légal ?

Depuis novembre 2017, la commercialisation du CBD est légale en France. Le Ministère de la Santé l’a communiqué. En effet, cette substance n’a aucun effet psychotrope et n’est pas addictive.

Cependant, il existe des conditions : le CBD doit être sous forme liquide et avoir une teneur en THC inférieure à 0,2%. En effet, le CBD est plus efficace lorsqu’il est assimilé au THC. Seules les graines et les fibres doivent être utilisées, ce qui exclut par exemple les infusions, faites avec les feuilles de la plante.

Le CBD est étudié par la science

Encore mal connu et sujet à des préjugés, le CBD est étudié par la science depuis maintenant de nombreuses années.

De nombreuses études ont été publiées, nous donnant plusieurs informations.

Les premières études ont démontré que le CBD avait effectivement une influence positive sur le corps. Il permet de réguler l’équilibre de la température, de l’acidité et du taux de sucre dans le corps. C’est important pour éviter d’avoir de la fièvre ou de devenir diabétique par exemple. Cela aide aussi à la circulation sanguine : un taux de sucre élevé abîme les artères, ce qui perturbe la circulation du sang.

Une étude internationale de 2019 a indiqué que le CBD stimulait la production de sérotonine. C’est l’hormone du bonheur qui régule l’humeur, le stress et le sommeil. Grâce au SBD, il est donc possible d’être plus heureux et de mieux dormir, sans en devenir addictif.

En 2017, la science a également démontré que le CBD a des effets secondaires plus faciles à supporter que la plupart des autres médicaments. Cela concerne surtout l’épilepsie et les troubles psychiatriques.

Les scientifiques du monde entier ont réalisé de nombreuses études et expériences afin de démontrer tous les bienfaits du CBD. Il peut combattre énormément de maux, et n’a que très peu de points négatifs.

Le CBD est-il un médicament ?

Médecins, scientifiques et hommes politiques sont d’accord pour dire que le CBD n’est pas un médicament. Il s’agit plutôt d’un complément alimentaire. Sur les flacons ou les emballages, ce n’est jamais indiqué que c’est un médicament. De ce fait, il n’est pas pris en charge par l’assurance maladie, ni par la mutuelle.

Le CBD naturel ne peut pas se prendre seul ; il doit effectivement être accompagné d’un aliment. Il existe différentes façons d’en consommer :

  • Sous forme d’huile : le flacon est équipé d’un système de goutte à goutte, comme les huiles essentielles. Elle est à appliquer dans un aliment ou une boisson.
  • Sous forme de capsule, souvent en gélatine.
  • Sous forme de chewing-gum ;
  • Sous forme de cigarette-électronique ;
  • sous forme de produit cosmétique à appliquer sous la peau.

Les bienfaits du CBD

Complément alimentaire à effet médicinal, le CBD a de nombreux bienfaits. Démontrés par la science, ses effets n’ont que peu d’effets secondaires.

Le CBD peut agir sur les douleurs physiques comme les inflammations, l’arthrose ou les nausées. Il y a aussi des effets sur les douleurs mentales, comme les crises d’angoisse ou l’anxiété, car il rend plus heureux. Enfin, il peut guérir ou soulager certaines maladies très variées :

  • schizophrénie ;
  • maladies cardiovasculaires ;
  • diabète ;
  • cancers ;
  • alcoolisme ;
  • épilepsie.

Finalement, les bienfaits du CBD sont bel et bien prouvés par la science. Il n’y a pas de doute à avoir concernant ses effets bénéfiques. Cependant, il reste quelques zones d’ombres sur lesquelles travaillent les chercheurs. Le cannabis est constitué de plus d’une centaine de substances. Le CBD et la THC n’en sont que deux. D’autres éléments peuvent jouer un rôle important pour la santé. Le CBD utilisé en médecine n’est jamais pur, il est toujours associé à d’autres substances.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *