Nous avons tous des morphologies différentes. Que l’on soit maigre ou obèse, nous sommes les mêmes à l’intérieur. C’est ce que l’on dit, mais est-ce vraiment le cas ? La génétique joue-t-elle un rôle dans la prise de poids et la capacité d’en perdre ? La motivation est-elle le seul moyen de réussir à perdre beaucoup de poids ?

Le rôle de la génétique dans le poids

D’après les chercheurs, il existe plus de 200 gènes associés à la prise de poids. Cependant, certains sont “réveillés” et d’autres sont “endormis”. Ils sont différents chez chaque personne. C’est pour cela que nous sommes tous différents face à la prise de poids.

Le gène GAD2 stimule l’appétit. S’il est réveillé, la personne aura toujours l’impression d’avoir faim, et voudra manger tout au long de la journée. Mais s’il est endormi, la personne ne va manger que le minimum, simplement pour survivre.

D’autres gènes fonctionnent pareil. C’est par exemple le cas de celui responsable du stress. Chez certaines personnes, le stress pousse à la consommation de nourriture, tandis que chez d’autres, le stress noue l’estomac. D’autres gènes existent, par exemple pour digérer ou pour brûler les graisses.

Les chercheurs sont d’accord pour dire que les gènes sont responsables à 70%  de notre IMC.

L’âge compte

Il est démontré que les personnes jeunes ont plus de facilité à perdre du poids.

Mettez côte à côte une mère et sa fille. L’une ayant 60 ans, l’autre 30 ans. Si elles font ensemble le même sport, qu’elles mangent la même chose et dorment sur le même temps, la fille perdra certainement davantage de poids que la mère. Pourtant, la motivation était égale et les efforts identiques.

La faute au métabolisme. Il s’agit de la dépense énergétique globale du corps. Le corps des personnes âgées se dépense moins, les muscles consomment moins d’énergie. Par conséquent, la perte de poids est naturellement moins importante que chez les jeunes.

C’est à partir de 40 ans que les hormones commencent à travailler pour ralentir le métabolisme. Afin d’éviter cela, il faut pratiquer du sport régulièrement tout au long de sa vie.

Hommes et femmes sont inégaux

Les femmes peuvent naturellement avoir plus de graisse que les hommes. L’explication tient en deux temps.

D’abord, un homme a naturellement plus de muscles qu’une femme. Il existe bien-sûr des femmes très musclées, et des hommes plus fragiles. Mais, si nous prenons un homme et une femme du même âge qui ne font jamais de sport, la masse de muscles sera plus importante chez l’homme que chez la femme. Afin de les nourrir, la dépense de graisse est donc plus élevée chez l’homme.

De plus, la femme posséde un don unique : la possibilité de donner la vie. Elle a donc, et c’est normal, une réserve de graisse afin de pouvoir nourrir le bébé. Ce que l’homme n’a pas.

La motivation, un facteur important dans la perte de poids

Pour perdre du poids de manière efficace, la clé est tout de même d’être motivé. La motivation nous donne l’énergie pour passer à l’action sur le long terme.

Par exemple, avant de passer à l’opération, il faut en avoir envie. Une personne obése peut se faire opérer pour perdre du poids, mais si elle n’est pas motivée, ce n’est pas la peine. L’opération sera plutôt une souffrance pour elle dans ce cas. Et par la suite, après l’opération, elle pourrait regretter sa vie d’avant, car elle ne pourra pas manger tout ce qu’elle veut.

De plus, il faut savoir qu’une personne qui s’est faite opérer pour perdre de la graisse doit être suivie par un nutritionniste, car elle change complètement de mode de vie. Si une personne en surpoids a décidé de se faire poser un anneau, son estomac sera en fait compressé pour accueillir moins de nourriture. Mais si elle continue de manger beaucoup, son estomac va retrouver sa forme d’origine et la personne va grossir. L’opération n’aura servi à rien.

Pour maigrir, il est possible de pratiquer l’auto-hypnose. Cela permet de rester concentré et de chasser les angoisses et les peurs qui peuvent bloquer la perte de poids.

Dans tous les cas, perdre du poids c’est adopter un mode de vie différent durant tout le reste de sa vie. Il faut vraiment être motivé pour y arriver. Cependant, la motivation peut aussi venir avec le temps. En effet, voir que l’on perd du poids peut motiver à continuer ses efforts pour ne pas en reprendre.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *