Les sportifs soumettent leur corps à une pluralité d’exercices qui mettent à contribution leurs ressources physiques. Cependant, ces dernières sont loin d’être illimitées et doivent être compensées par l’alimentation ou par l’organisme. Au nombre des éléments essentiels au mécanisme de production d’effort, on retrouve la creatine monohydrate. Disponible sur le marché sous forme de complément alimentaire conditionnée en poudre ou en gélules, elle est vantée pour ses bienfaits, mais de quoi s’agit-il réellement ?

La créatine appartient à la famille des acides aminés dits non essentiels. Elle est présente dans l’organisme en infimes quantités, avec une production quotidienne évaluée entre 1 et 2 g. les organes impliqués dans sa biosynthèse sont le pancréas, les reins et le foie. Toutefois, le corps humain ne produit que la moitié de la créatine dont il a besoin. La part restante est la résultante de l’apport de l’alimentation et plus précisément de différents composants contenus principalement dans le poisson, la volaille et la viande. La créatine est localisée pour une grande part dans les muscles squelettiques, mais se retrouve également dans les testicules, le cerveau et le cœur.

Quel est l’intérêt de la creatine monohydrate ?

Sachant que l’organisme assure la biosynthèse de la créatine, il est légitime de se questionner sur la pertinence d’un apport extérieur. La raison est toute simple : une augmentation de la quantité disponible et exploitable par le corps humain. Cependant, cette hausse de la réserve de créatine ne se fait pas de façon aléatoire, mais pour repousser les limites de l’organisme. Il est important de rappeler que ce composant est utilisé généralement par les sportifs qui cherchent à être plus performants. L’ingestion de la creatine monohydrate initie des réactions chimiques qui boostent la capacité des muscles à supporter des efforts physiques avec une intensité limitée au seuil anaérobie. Cela s’explique notamment par la réduction conséquente des ions hydronium (H+) et du lactate dans les tissus musculaires. Notez que la présence de ces éléments dans les muscles est susceptible d’en affecter négativement le rendement énergétique.

Créatine : quels en sont les avantages ?

On reconnaît à la creatine monohydrate plusieurs avantages, principalement axés sur les performances sportives. En effet, son usage est recommandé en cas d’exercices physiques à l’intensité élevée. L’efficacité de la créatine se révèle même quand les efforts sont répétitifs. Elle est toutefois plus indiquée pour les exercices qui se tiennent sur une courte durée. La supplémentation en créatine est particulièrement recommandée pour les personnes souhaitant prendre de la masse. Que ce soit en musculation ou en haltérophilie, on observe des effets de cet acide aminé sur la prise de masse. Il permet en outre d’avoir un meilleur ratio masse maigre/masse grasse, ce qui en d’autres termes signifie plus de muscles et moins de gras. Les bienfaits de la créatine ne s’arrêtent pas aux exercices d’endurance et de résistance cités plus tôt. Ils s’appliquent également à d’autres pratiques sportives comme le hockey, le sprint ou le soccer.

Pour tirer profit des effets bénéfiques de la créatine, il est important de respecter une certaine posologie qui est déterminée en fonction de l’âge du sujet et des exercices qu’il pratique. La consommation de la creatine monohydrate peut être consécutive à une activité sportive intensive. Il est aussi d’usage de l’utiliser avant le début des exercices.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *