Au-delà des risques d’addiction à la fleur de CBD, il est important d’attirer l’attention sur un autre fait. Il s’agit d’une arnaque dont sont responsables, les fournisseurs de ces produits. Il est aujourd’hui aisé de remarquer sur le marché, des CBD shops qui, pour faire face à la concurrence, n’hésitent pas à proposer des fleurs CBD à des taux de CBD très élevés. Dans nombre de cas, l’indication sur le flacon n’est pas conforme au contenu de la boîte. Suivez ce décryptage sur la question pour ne plus subir cette arnaque.

Fleurs de CBD : les taux de CBD normaux

D’entrée, il convient de signifier que les fleurs CBD sont obtenues à partir de la plante de cannabis et plus particulièrement, de la molécule CBGA. Selon la biologie végétale, cette plante contient du CBD et du THC, tous les deux disponibles en quantité corrélée. Cette exigence vaut, quel que soit le type de chanvre dont il est question. On retrouve alors trois grandes classes pour la plante de cannabis. Dans la première classe, le THC est dominant. La deuxième classe est celle dans laquelle, les deux éléments sont en équilibre et la dernière classe est celle qui prévoit une dominance CBD. Pour le vérifier, il vous revient simplement de consulter le génotype et le chémotype de la plante et le tour est joué.

Fleurs CBD : que dit la loi sur les taux de CBD ?

Bien que le CBD présente de nombreux avantages sur la santé humaine, il n’est pas recommandé d’en abuser. C’est pourquoi plusieurs nations de l’Union Européenne ont des exigences strictes en termes de composition des différentes variétés de cannabis disponibles sur le marché. Un catalogue conforme à la législation respectera donc, un équilibre THC – CBD et le taux maximum de THC sont de 0,2%. Au-delà, le produit n’est plus légal. Il faut dire que ce taux est largement en deçà de la norme requise ailleurs. En Suisse par exemple, il est autorisé 5 fois plus de THC (soit 1%) dans un tel catalogue. Pour se conformer à la norme, une fleur de CBD qui respecte la limite autorisée à 0,2% en THC aura probablement 6% de CBD et peut-être moins. Au-delà, ce ne serait qu’une exception.

Quelle est la situation auprès des commerçants ?

Force est aujourd’hui de constater que plusieurs CBD shops proposent des fleurs CBD à des taux de CBD beaucoup plus élevés que ce que recommande la norme. Certains vont même au-delà de 15% de CBD. Pour expliquer de tels chiffres très fantaisistes, deux hypothèses se dessinent. La première est qu’il s’agit d’un mensonge et la deuxième est liée à un gonflement artificiel des chiffres. Dans l’un comme dans l’autre des cas, ce sont des voies peu honorables pour s’attirer de la clientèle.

Dans le deuxième cas en particulier, les fleurs sont souvent traitées par ajout d’isolat de CBD. Pire, les procédures adéquates ne sont souvent pas respectées. Cela fait de la fleur finalement obtenue, un produit falsifié, trafiqué et donc, illégal. Le consommateur qui achète sans discernement glisse donc tacitement dans l’illégalité. Il peut donc être poursuivi pour possession de stupéfiants (la substance est classée dans cette catégorie).

En résumé, vous êtes invités à faire très attention au moment de l’achat de votre fleur CBD. Au lieu de vous laisser séduire par les taux de CBD exagérés, misez plutôt sur l’équilibre entre les terpènes et les cannabinoïdes. L’essentiel, c’est d’avoir un produit présentant un réel intérêt organoleptique en lieu et place, d’une fleur artificiellement abîmée. Cette dernière ne procurera pas vraiment de bienfaits à l’utilisateur.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *