Utiliser du gel hydroalcoolique est actuellement devenu une nécessité. Effectivement, il est impératif de se désinfecter les mains régulièrement avec, car il ne faut pas oublier qu’elles peuvent être contaminées par les différents microorganismes, dont le coronavirus. Malgré cela, beaucoup de questions se posent encore sur l’usage de ce type de produit. Celles-ci méritent bien sûr des réponses. Le point dans le présent article.

 

Le gel hydroalcoolique est-il plus efficace que le savon et l’eau ?

Que l’on recoure à du gel désinfectant de chez Kleengel ou autre, il faut savoir que ce type de produit ne peut en aucun cas remplacer l’eau et le savon. Effectivement, il ne sert qu’à désinfecter les mains. En d’autres termes, il ne permet pas de les laver, contrairement au savon et à l’eau. Il ne doit donc être appliqué que sur des mains propres et bien sèches. Il est aussi bon de noter que l’usage de cette solution n’est pas plus efficace que la bonne vieille méthode classique, c’est-à-dire le lavage à l’eau et au savon. Néanmoins, quand on n’a pas accès à ces derniers, il est à privilégier, car il est transportable partout.

 

Comment le gel désinfectant détruit-il les microbes et les virus ?

Pour venir à bout des bactéries, des virus et des champignons, un gel hydroalcoolique est composé de plusieurs principes actifs. Parmi ceux-ci, on peut citer l’eau oxygénée ou peroxyde d’hydrogène, le glycérol et surtout l’alcool. En fait, c’est ce dernier l’élément le plus important de ce type de solution. C’est lui qui est chargé d’éliminer ces microorganismes. Le produit doit de ce fait en contenir à une quantité suffisante. Pour les gels désinfectants de la marque Kleengel, par exemple, ils sont composés de 70 % d’alcool. Grâce à cela, ils respectent bien la norme NF14476.

 

Est-il possible de fabriquer soi-même son gel hydroalcoolique ?

Pour être sûr d’avoir des mains bien désinfectées, il est conseillé de n’utiliser que les gels désinfectants proposés par les marques connues. Cependant, il se peut qu’on ne puisse pas y avoir accès à cause d’une pénurie, par exemple. Si tel est le cas, on peut fabriquer sa propre solution. Toutefois, il est fortement recommandé de se baser uniquement sur la recette publiée par l’Organisation Mondiale de la Santé ou OMS. Ainsi, il faudra rassembler quelques ingrédients, à savoir de l’éthanol à 96 %, du glycérol à 98 % et du peroxyde d’hydrogène à 3 %. On aura aussi besoin d’eau distillée ou bouillie, puis refroidie.

 

Est-ce que ce produit peut endommager les mains ?

Contrairement aux idées reçues, le gel hydroalcoolique n’abîme pas du tout les mains. Il est vrai qu’il peut réduire la flore permanente de l’épiderme. Toutefois, celle-ci se reforme assez rapidement. De plus, certaines solutions, comme celles de chez Kleengel, sont composées d’agents apaisants. Grâce à ces derniers, ces produits ne risquent donc pas de dessécher les mains. Pour être sûr de ne pas se faire abîmer les mains, même si on utilise du gel désinfectant très fréquemment, il est alors recommandé de se tourner uniquement vers ce genre de solution.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *